Électricité : le gestionnaire du réseau de transport électrique sonne l'alerte

France 3

France 3 a pu visiter un lieu stratégique où l'on adapte l'approvisionnement en électricité.

Salle de commande dans un lieu tenu secret. Quelques opérateurs, la liste des sites de production d'énergie, le centre de pilotage du réseau français, un site ultra sensible. Ce sont ses agents qui ont sonné l'alerte. Faute de pouvoir démarrer toutes ses centrales nucléaires, la France pourrait manquer d'électricité. "Comme on n'a pas suffisamment de production et que toute la production disponible est engagée sur le réseau, il va falloir qu'on agisse sur la consommation, et pour agir sur la consommation on va devoir activer des leviers exceptionnels qu'on n'a jamais activé à ce stade-là sur le système électrique français", explique Jean-Paul Roubin, directeur d'exploitation chez RTE.

Mise à l'arrêt de 21 sites industriels

Des mesures exceptionnelles qui commencent par la mise à l'arrêt de 21 sites industriels. RTE peut aussi diminuer de 5% la puissance distribuée sur tous les foyers. En dernier recours, l'agence opte pour des coupures tournantes et momentanées, région par région. Un plan d'urgence signe que les ressources habituelles sont épuisées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne