Vignettes automobiles anti-pollution : comment marche le dispositif ?

France 2

À partir d'aujourd'hui, vendredi 1er juillet, nous pouvons acheter une vignette pour indiquer le degré de pollution de notre véhicule.  Précisions sur le dispositif avec Florence Griffond.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La nouvelle vignette automobile anti-pollution n'est pas obligatoire. "Elle ne le sera que le 1er janvier 2017 à Paris. Vous pouvez avoir intérêt à l'acheter si votre voiture pollue peu. Ca sera un sésame pour accéder aux zones à circulation restreinte mises en place dans certaines villes pour lutter contre la pollution à Paris, mais aussi dans d'autres villes comme Grenoble, Strasbourg ou Bordeaux à terme peut-être", explique Florence Griffond en plateau.

Des vignettes pour classer les voitures par degré de pollution

Il y a différentes vignettes pour différents types de voiture. Ces vignettes classent les voitures selon leur degré de pollution. "Il y en a six et ça va du vert au gris. Une vignette verte si votre voiture est propre, électrique ou hydrogène, vignette violette pour les moteurs hybrides ou essence achetés à partir de 2011. Ensuite, les vignettes jaunes, oranges, bordeaux classent les véhicules achetés à partir de 2006 pour les moteurs essence et jusqu'à 2001 pour les diesel. La dernière pastille, la grise, concerne les diesel achetés entre 1997 et 2000", conclut la journaliste. Pour toute précision, un site : www.certificat-air.gouv.fr.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne