Vieilles voitures bannies de Paris : 50 propriétaires déposent un recours contre la mairie

France 3

C'est la fronde des vieilles voitures à Paris. Tous les véhicules de plus de 25 ans sont interdits de circulation en journée dans la capitale depuis le 1er juillet. Un coup dur pour leurs propriétaires souvent modestes.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Voilà la cible principale de la mairie de Paris : ces modèles polluants des années 80 ou 90. Des voitures qui n'ont plus le droit de rouler depuis un mois dans les rues de la capitale en semaine de 8h à 20h. Concernés, les véhicules immatriculés avant 1997 et les deux-roues immatriculés avant 1999. Problème pour tous les gens qui habitent en banlieue et qui viennent travailler à Paris.

"Atteinte à la liberté de circuler"

Problème aussi pour la décote de leurs véhicules à la revente. En colère, 50 propriétaires ont déposé un recours contre la mairie ce lundi 1er août au matin et ce n'est qu'un début. "Quand un maire décide d'interdire des véhicules qui sont pourtant autorisés ailleurs et qu'on a le droit d'acheter, on n'est pas sur un principe de démocratie, mais sur un véritable principe d'atteinte à la liberté de circuler", dénonce Pierre Chasseray, délégué général de "40 millions d'automobilistes". 600 autres recours suivront, des propriétaires qui espèrent obtenir des dommages et intérêts de la mairie pour atteinte à la liberté d'aller et venir.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne