Val-de-Marne : 500 personnes manifestent à Orly contre les nuisances aériennes

L\'aéroport d\'Orly (Val-de-Marne), le 27 septembre 2014.
L'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le 27 septembre 2014. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le rassemblement, organisé à l'appel de l'association de Défense Riverains Aéroport Paris Orly (Drapo), s'est déroulé dans le calme, samedi.

Elles réclament la suppression des avions les plus bruyants au-dessus d'Orly (Val-de-Marne) et l'allongement du couvre-feu nocturne. Environ 500 personnes, dont de nombreux élus locaux, ont manifesté, samedi 16 février, à l'aéroport d'Orly pour dénoncer les nuisances aériennes. Le rassemblement, organisé à l'appel de l'association Défense riverains aéroport Paris Orly (Drapo), s'est déroulé dans le calme.

Parmi les participants, le président de Debout la France et député de l'Essonne, Nicolas Dupont-Aignan, le président du conseil départemental de l'Essonne, François Durovray, ou encore Marie-Carole Ciuntu, maire de Sucy-en-Brie et vice-présidente de la région Ile-de-France.

"Nous avons le droit à huit heures de calme"

"L'Etat ne veut pas tenir compte de nos alertes sanitaires. Mais nous avons le droit à huit heures de calme. Et de 23h30 à 6h00 du matin, ça ne fait pas huit heures", a déclaré Gérard Bouthier, président de Drapo, une association qui rassemble 40 communes et 30 associations autour de la plateforme aéroportuaire de Paris-Orly.

"Depuis deux étés, nous avons constaté une augmentation des nuisances aériennes - nous avons des radars qui nous permettent de mesurer - et avec les discussions sur une privatisation d'Orly, nous sentons que tout cela ne va pas aboutir à une réduction des nuisances", a-t-il développé.

Vous êtes à nouveau en ligne