Prime à la conversion : les règles vont être durcies

FRANCE 2

Au 1er août prochain, les règles pour bénéficier de la prime à la conversion seront durcies. Les ménages les plus aisés ne pourront plus en profiter.

Coup de frein sur la prime à la conversion. À partir du 1er août, les conditions pour bénéficier de cette aide (jusqu'à 5 000€ pour l'achat d'une voiture propre) seront durcies. Jusqu'alors éligibles, les véhicules Crit'Air 2 immatriculés avant le 1er septembre 2019 seront exclus. Cela concerne notamment tous les véhicules diesel. Les véhicules coûtant plus de 60 000 euros seront aussi exclus. Enfin, le taux limite d'émission par kilomètre passe de 122 grammes à 117 grammes.

"Cela remet en cause le projet d'achat de nombreux clients"

De nouvelles conditions difficiles à avaler pour certains clients. "C'est un peu dommage, car on n'a pas forcément les moyens d'acquérir une voiture neuve sans aide", explique une automobiliste. "Les véhicules d'occasion thermiques sont exclus du dispositif et cela remet en cause les projets de nombreux clients qui ont des budgets uniquement pour des voitures d'occasion", rappelle Anthony Glotin, un distributeur automobile. Le barème des primes est revu à la baisse. La prime à la casse coûte 900 millions d'euros à l'État en 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne