Pollution : le retour des pastilles vertes sur les pare-brises

FRANCE 2

Il y aura sept macarons, selon le niveau d'émissions polluantes du véhicule. Les interdictions de circuler seront à la discrétion de chaque mairie lors des pics de pollution.

Interdire la circulation des véhicules les plus polluants lors des pics de pollution ? Pour y parvenir, le système de la pastille verte collée sur le pare-brise fera son grand retour dès le 1er janvier 2016. Chaque véhicule disposera de l'une des sept pastilles disponibles, selon son niveau d'émissions polluantes. Plus elle est propre, plus l'automobile est autorisée à circuler.

Ségolène Royal, la ministre de l’Écologie, a estimé ce mardi 2 juin au micro de France 2 qu'il s'agissait là d'une "mesure majeure de santé publique".

Les véhicules d'avant 1997 pénalisés

Les voitures datant d'avant 1997, les plus "sales", recevront un macaron gris. Selon l'année de construction, les pastilles deviennent de plus en plus claires, jusqu'à la pastille verte, qui concernera les voitures construites après 2011. Les pastilles bleues seront attribuées aux voitures électriques.

Les autorisations, interdictions et amendes (dans les 75 euros) lors des alertes-pollution seront déterminées par chaque mairie. Les bons élèves seront récompensés par certains privilèges : accès aux zones restreintes, ou encore des ristournes sur le prix du stationnement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne