Pollution : débat autour de la circulation alternée

FRANCE 2

Depuis plusieurs jours, un nuage de pollution recouvre une large partie nord de la France. Le débat sur la mise en place de la circulation alternée divise la classe politique.

La demande de mise en place de la circulation alternée divise la classe politique. Depuis plusieurs jours, un nuage de pollution recouvre une large partie nord du pays. Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris, a notamment demandé cette circulation alternée jeudi 19 mars. Une solution refusée par le préfet de police. Elle a renouvelé sa demande ce vendredi.

Les transports en commun gratuits samedi

"Aujourd’hui, il n’y a aucun indicateur dans les hôpitaux qui indique un quelconque effet de pollution sur la santé publique (…) On reste très vigilants pour que la circulation alternée se déclenche lundi s’il y a une augmentation de la pollution", explique Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, au micro de France 2.
Les transports en commun en Île-de-France seront gratuits à partir de samedi 21 mars ; pour favoriser ce mode de transport.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne