Monoxyde de carbone : des intoxications parfois mortelles

France 2

Deux septuagénaires sont décédés en Isère. Sans électricité, le couple utilisait un groupe électrogène et a été intoxiqué au monoxyde de carbone. Les autorités appellent à la plus grande prudence.

C'est un ennemi silencieux. Le monoxyde de carbone ne dégage aucune odeur, aucune couleur, rien de perceptible. Le gaz se forme lorsque la combustion est incomplète, quelle que soit la matière. Bois, fioul, charbon... ce gaz se diffuse très rapidement dans l'environnement et tue chaque année une centaine de personnes. Les symptômes sont discrets et c'est d'autant plus dangereux. "Vous avez mal à la tête, vous avez des vertiges, vous avez une vision trouble. Puis ensuite quand ça s'accentue vous avez une faiblesse musculaire et là commence la zone dangereuse puisque vous pouvez perdre connaissance", détaille le professeur Daniel Mathieu, chef du service réanimation à l'hôpital Roger Salengro de Lille (Nord).

Aérer son logement tous les jours

Afin de prévenir les risques, l'entretien annuel de sa chaudière et sa cheminée est vivement conseillé. Les chauffages d'appoint sont également à surveiller de près. Chaque jour, il est aussi conseillé d'aérer son logement une dizaine de minutes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne