Initiatives : des capteurs de pollution portatifs pour les citoyens

Voir la vidéo
FRANCE 3

Dans la vallée de l'Arve, en Haute-Savoie, les habitants mesurent eux-mêmes la qualité de l'air.

En promenade, Chloé Buttoudin ne sort plus sans son capteur de pollution. Un petit boîtier qui mesure la concentration en particules fines et transmet les données en temps réel sur son téléphone via une application. Des tests qu'elle réalise dans différentes situations, par exemple en allumant son poêle à bois ou lors d'un trajet en voiture. Habitante de la vallée de l'Arve (Haute-Savoie) et sensible aux questions de pollution, Chloé s'est portée volontaire pour réaliser ses propres analyses durant quinze jours. "On a plusieurs sources d'informations qui sont plus au moins officielles concernant la pollution dans la vallée. Parfois, c'est un peu dur de s'y retrouver", explique-t-elle.

150 bénévoles prennent part à l'expérience

Toutes les deux semaines, 30 boîtiers sont distribués. Les bénévoles sont formés et accompagnés. Ils peuvent mettre leurs données en commun et partager leur expérience. Pendant trois mois, 150 habitants vont pouvoir mesurer eux-mêmes la qualité de l'air qu'ils respirent, source de nombreuses inquiétudes au pied du Mont-Blanc (Haute-Savoie).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne