Hauts-de-Seine : 135 € d'amende pour un moteur qui tourne à l'arrêt

FRANCE 2

La commune de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, a décidé de punir les automobilistes de 135 € d'amende pour un moteur qui tourne à l'arrêt.

Une mesure pour mieux respirer. Le maire de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, a adopté un arrêté municipal qui prévoit un PV de 135 € pour ceux qui ne coupent pas le moteur en cas d'arrêt prolongé. Si pour les habitants, l'amende est un peu salée, ils reconnaissent que la qualité de l'air est un sujet majeur. "J'ai décidé qu'il fallait frapper fort (...) nous devons tous faire des efforts", estime Philippe Laurent, le maire de la commune.

Même consigne pour les chauffeurs de bus

Les chauffeurs de bus de la RATP sont également concernés par cet arrêté municipal, ils ont eu pour consigne de couper les moteurs lorsque le véhicule est à l'arrêt. "On respire mieux", indique une habitante. "C'est vrai aussi que les constructeurs y pensent puisque maintenant on a le système Start and Stop", répond une autre. La décision de Philippe Laurent, maire de Sceaux, pourrait même être suivie dans d'autres villes de l'Hexagone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne