Pollution : seulement 500 000 vignettes commandées sur 30 millions de véhicules en France

Le quartier de la Défense, près de Paris, sous un nuage de pollution, le 5 décembre 2016. 
Le quartier de la Défense, près de Paris, sous un nuage de pollution, le 5 décembre 2016.  (FRANCK FIFE / AFP)

A partir du 16 janvier 2017, les véhicules circulant dans le Grand Paris devront être équipés d'une vignette indiquant le taux de pollution qu'ils émettent. Mais pour l'instant, seulement 500 000 ont été commandées alors que 30 millions de véhicules sont immatriculés en France.

A partir du mois de janvier 2017, les policiers parisiens disposeront d'un nouveau moyen de connaître le taux de pollution produit par un véhicule. Ceux-ci devront être équipés de vignettes. Six vignettes ont été imaginées, de différentes couleurs en fonction du niveau de pollution, du vert pour les véhicules électriques, hybrides et à hydrogène, au gris pour les voitures diesel d'avant 2000. Un système mis en avant alors que la France connaît un pic de pollution important et que la circulation alternée est obligatoire à Paris, le samedi 17 décembre.

A peine 2% des possesseurs de véhicules ont commandé leur vignette

Mais seulement un peu de plus de 500 000 vignettes ont été commandées sur le site du ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, certificat-air.gouv.fr, alors que 30 millions de véhicules sont immatriculés en France, rapporte, samedi 17 décembre, Anne-Laure Barral, spécialiste environnement de franceinfo.

Lyon et Grenoble utilisent déjà ce système lors des épisodes de pollution, pour laisser entrer dans la ville les véhicules les moins polluants, même lorsque la circulation alternée est mise en place et que leur numéro de plaque n'est pas autorisé. 

300 000  vignettes commandées en Ile-de-France, pour 5,5 millions de voitures

Le Grand Paris devrait faire de même à partir du 16 janvier 2017 quand les vignettes y seront obligatoires. Mais pour l'instant, en Île-de-France, seulement 300 000 vignettes ont été commandées alors que la région compte environ 5,5 millions de voitures particulières. C'est aux propriétaires de faire la démarche, une vignette coûte 4,18 euros. Ce montant couvre les frais de fabrication et d'envoi.

Vous êtes à nouveau en ligne