Pollution : la circulation alternée reconduite à Paris et dans sa proche banlieue vendredi

Paris sous la pollution, le 8 décembre 2016.
Paris sous la pollution, le 8 décembre 2016. (SERGE ATTAL / ONLY FRANCE / AFP)

La mesure sera appliquée pour la quatrième journée consécutive. Seuls les véhicules dont le numéro sur la plaque d'immatriculation est impair pourront circuler.

Pour la quatrième journée consécutive, la circulation alternée est reconduite, vendredi 9 décembre, à Paris et dans 22 communes de la petite couronne, en raison de la persistance de la pollution aux particules fines et au dioxyde d'azote. La circulation alternée est mise en place depuis mardi dans la capitale et les communes limitrophes.

Seuls les véhicules dont le numéro sur la plaque d'immatriculation est impair pourront circuler, ainsi que ceux qui font du covoiturage (avec au moins trois personnes à bord) ou bénéficient d'une des nombreuses dérogations. "Actuellement, la circulation alternée est la mesure la plus efficace et les contrôles seront encore renforcés vendredi", a assuré Marc Meunier, secrétaire général de la zone de défense et de sécurité de Paris. Il a également renouvelé son "appel au civisme".

Une mesure à l'efficacité contestée

Malgré cet appel, cette mesure à l'efficacité souvent contestée peine à s'imposer. Le cumul de bouchons était à un niveau jugé "exceptionnel" jeudi matin par la Direction des routes d'Ile-de-France; Cette dernière a recensé un pic de 415 kilomètres d'embouteillages peu après 8h30, contre un peu plus de 300 habituellement.

Mardi, au premier jour de circulation alternée, le trafic n'avait été réduit que de de 5 à 10% par rapport à une journée habituelle et son impact avait été faible sur la pollution, selon Airparif, l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air en région parisienne.