Pic de pollution : Paris teste la circulation différenciée

France 3

Depuis ce lundi 23 janvier, la vignette anti pollution, qui détermine qui a le droit ou non de rouler, est obligatoire en région parisienne. À Lyon, on combine deux systèmes.

Porte Maillot à Paris, c'est l'un des principaux points d'entrée dans la capitale. Au petit matin ce lundi 23 janvier, les gardiens de la paix contrôlent les vignettes que chaque véhicule est censé afficher pour pouvoir circuler. Premier constat ? Elles ne sont pas nombreuses sur les pare-brises : certains ne l'ont carrément pas commandée alors que d'autres ne l'ont pas encore reçue.

Un système hybride à Lyon

La direction régionale de la sécurité routière confirme qu'il faut environ deux à trois semaines de délais pour recevoir son certificat. Aujourd'hui à Paris, seuls les véhicules les plus anciens n'ont pas le droit de circuler. Mais la capitale n'est pas la seule à être touchée par la pollution. À Dunkerque (Nord) par exemple, les transports sont gratuits. À Lyon (Rhône), la circulation alternée a été combinée au système des vignettes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne