Alpes : trois semaines de pollution aux particules fines

FRANCE 3

L'air est plus respirable en Ile-de-France, mais dans la région de Chambéry (Savoie), la pollution continue de sévir depuis 19 jours.

À Chambéry (Savoie), cette brume de particules fines fait partie du paysage depuis 19 jours. Comme sa ville flirte avec le niveau d'alerte, le maire les Républicains a décidé pour l'instant de réduire la vitesse de 20 km/h. La durée de cet épisode de pollution est sans précédent. À Chamonix, Annecy, Grenoble et Lyon, les habitants suffoquent et subissent cette situation. Dans plusieurs villes de la région comme Grenoble, les manifestations se sont multipliées.

Des enfants punis

À Sallanches (Haute-Savoie), 400 enfants ont réalisé un "mannequin challenge" dans la cour de leur école. La vidéo a été vue plus de 66 000 fois. Pas de sport, pas de sorties scolaires au pied du mont Blanc, la pollution est vécue par les enfants comme une punition. Le chauffage au bois est la première cause d'émissions de particules fines. Le transport et l'industrie arrivent derrière. À Grenoble, des mesures de restrictions de la circulation ont été appliquées pendant une semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne