Alerte à la pollution aux Antilles

FRANCE 2

Les cas d'allergie se multiplient en Guadeloupe et en Martinique. En cause : un nuage de particules fines venu du Sahara.

Au loin, les montagnes disparaissent sous la brume. Ce nuage de pollution stagne depuis plus de quatre jours sur la Martinique. Le seuil d'alerte est dépassé. "C'est très dérangeant parce qu'il fait très très chaud ces temps-ci. Et par rapport à la qualité de l'air, c'est deux fois plus étouffant", confie une Martiniquaise à France 3. Même situation en Guadeloupe. L'alerte rouge est lancée.

Un phénomène connu

Nul ne sait quand la pollution s'estompera. Elle arrive tout droit d'Afrique : une brume de sable en provenance du Sahara qui traverse les océans et s'abat sur les Caraïbes. Un phénomène bien connu des météorologues. La poussière de sable se mêle aux particules fines générées par les transports et l'activité industrielle. Conséquence : les consultations médicales augmentent. Les autorités recommandent aux personnes vulnérables d'éviter les déplacements et l'activité physique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne