Orages : l’étendue des dégâts

Voir la vidéo

En plus du Gard, plusieurs départements ont subi les orages. Les Bouches-du-Rhône, la Moselle et l’Ardèche ont été touchés par la grêle et le vent. Plusieurs communes demandent le classement en état de catastrophe naturelle.

Les orages ont fait des dégâts impressionnants. Partout, l’eau s’est infiltrée chez cette opticienne du Gard, elle est même rentrée dans les étuis de lunette. A Aubagne (Bouches-du-Rhônes), l'eau a atteint 20 centimètres en moins de cinq minutes. Dans la boutique d'une commerçante, tout est à refaire. "Tout ce qu’il y avait dans cette étagère est trempé, tout en haut, tout est trempé aussi", déplore cette commerçante. Il faut dire que ce vendredi 10 août fut la journée la plus orageuse de l’année avec plus de 230 000 impacts de foudre recensés.


Pluie, grêle, vent

Des orages, mais aussi des trompes d’eau et des vents violents. En Moselle, sur ce toit d’immeuble, il ne reste plus rien, la tôle est en lambeaux. Des dizaines d’arbres ont été arrachés ou coupés en deux. En Ardèche, il a plus l’équivalent de cinq mois de pluie en quelques minutes. Dans les campings inondés, il faut répartir les gens à droite et à gauche. Dans le Lot-et-Garonne, la grêle a durement touché les récoltes. Les pommiers se sont couchés sous la force du vent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne