Orages : l'alerte orange levée en Ardèche, dans l'Hérault et dans le Gard

Le village de Saint-Laurent-le-Minier (Gard) après l\'orage, le 19 septembre 2014.
Le village de Saint-Laurent-le-Minier (Gard) après l'orage, le 19 septembre 2014. ( MAXPPP)

L'alerte aux inondations a également été levée.

L'orage s'éloigne et les cours d'eau retrouvent leur lit. L'alerte orange aux pluies orageuses et aux inondations a été levée samedi 20 septembre en Ardèche, dans l'Hérault et dans le Gard, a annoncé Météo France dans son bulletin de 10h.

Près d'Alès (Gard), quelque 200 pompiers, épaulés par quatre hélicoptères, sont intervenus dans la ville et ses environs, où des rues ont été inondées, des routes coupées, et où ont eu lieu des éboulements. Au cours de la nuit, 28 mises en sécurité et deux sauvetages ont eu lieu, évoquant des gens en difficulté dans leur habitation ou leur véhicule.

"De l'eau jusqu'à la hanche"

"Nous avions de l'eau jusqu'à la hanche", a raconté Zora Djahnite, une retraitée. Dans sa maison, l'eau a tout soulevé : le canapé, la télévision, le frigo, "le gros congélateur neuf", énumère Zora. "Nous sommes montés nous réfugier à l'étage et on a dit à mon fils de ne pas venir nous secourir pour qu'il ne meure pas", a-t-elle.

Dans une autre rue de la ville, Justo et Lourdes Garcia, un couple d'Espagnols de 85 et 79 ans, sont extrêmement choqués. L'eau a pénétré dans leur maison, et le couple a dû se réfugier à l'étage : "J'ai eu très peur pour ma femme". Samedi matin, 5 000 foyers sont toujours privés d'électricité.

En Ardèche, de fortes pluies depuis jeudi soir ont déjà provoqué des crues importantes et l'évacuation de 400 personnes menacées d'inondation dans la nuit. Dans l'Hérault, quatre personnes sont mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans un camping dévasté par une rivière transformée en torrent.