Les orages vont durer "au moins jusqu'au week-end prochain", prévient Météo France

Un orage sur la ville de Nice (Alpes-Maritimes), le 3 février 2017.
Un orage sur la ville de Nice (Alpes-Maritimes), le 3 février 2017. (VALERY HACHE / AFP)

Jean-Pierre Hameau, prévisionniste à Météo France, a expliqué, dimanche sur franceinfo, que "sur les huit jours à venir, on voit bien que la situation ne va pas évoluer beaucoup".

Alors que 48 départements ont été placés, dimanche 3 juin, en vigilance orange aux orages, Jean-Pierre Hameau, prévisionniste à Météo France explique, sur franceinfo, que les orages en France "vont encore durer toute la semaine".

>>>> CARTE. Orages : regardez où la foudre a frappé en France

Le prévisionniste à Météo France a également alerté sur les dangers des inondations. "Aujourd'hui, il y a deux régions qui sont susceptibles d'avoir des inondations de ce type : la Bretagne et le sud-est de la France", a prévenu Jean-Pierre Hameau.

franceinfo : Comment expliquer la persistance de ces orages ?

Jean-Pierre Hameau : C'est un phénomène de blocage avec une vaste dépression sur l'Atlantique qui déborde jusque sur la France et puis nous avons un anticyclone sur l'Europe du Nord qui ne bouge pas. Tout cela reste en place avec de l'air chaud en basse couche, surmonté d'air froid, qui déstabilise la masse d'air. On observe des orages qui durent depuis longtemps et qui vont encore durer toute la semaine. Sur les huit jours à venir, on voit bien que la situation ne va pas évoluer beaucoup. On prévoit encore des orages au moins jusqu'au week-end prochain.

Météo France alerte aussi sur le danger des inondations…

Oui, c'est le point important. Ces orages sont accompagnés de pluies parfois fortes, violentes, avec des cumuls de pluie importants à certains endroits. Il faut craindre une nouvelle fois des inondations éclairs dans certaines régions. Aujourd'hui, il y a deux régions qui sont susceptibles d'avoir des inondations de ce type : la Bretagne et le sud-est de la France.

Il y a aussi des risques de grêle. Comment se forment les grêlons ?

Ce sont des gouttelettes d'eau qui vont se congeler à l'intérieur du nuage, puis ces petits grêlons, au départ, vont rester dans les nuages, avec des mouvements convectifs qui vont les monter vers l'étage supérieur. Cela va capter de l'humidité, et si ce grêlon fait plusieurs voyages dans ce nuage, il va grossir. Au bout d'un moment, il va tomber soit éjecté du nuage, soit parce qu'il est plus lourd que le mouvement convectif, ce qui explique parfois la taille excessive des grêlons.