Intempéries : nouvel épisode orageux, 48 départements en vigilance orange

FRANCE 3

Le mois de mai a été le plus orageux depuis l'an 2000. Depuis 12 heures, dimanche 3 juin, les orages ont repris sur une bonne partie de la France, à savoir l'ouest, le centre et une partie de l'est.

Une route submergée dans le sud-ouest et des champs inondés. Une averse de grêlons près de Nantes (Loire-Atlantique), et une voiture qui avance péniblement en Bretagne... Ce soir encore, les orages continuent de frapper la France. Près de 600 000 éclairs ont été recencés au mois de mai, et le mois de juin s'annonce similaire. Samedi 2 juin, dans l'Aude, la rue principale d'un village se transforme en une rivière, et la boue a encore une fois pénétré dans toutes les maisons. La route impraticable montre la violence de l'orage, chacun nettoie et tente de sauver ce qui peut l'être.

Des populations fatiguées

Mais les habitants sont fatigués. "Deux fois en une semaine, la première fois on pensait que c'était important, mais c'était rien à côté de ce que l'on a vécu hier soir : vraiment un déluge d'eau et de grêle", déplore Jean-Pierre Esposito, le maire de Roquefeuil (Aude). Les réparations coûteront plusieurs millions d'euros au moins. Même chose dans une école des Hautes-Pyrénées. Les témoigages affluent sur les réseaux sociaux. À Morlaix, dans le Finistère, le centre-ville est paralysé, il est tombé en une demi-heure l'équivalent de 15 jours de précipitations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne