Intempéries dans le Sud-Est : au moins seize morts dans les Alpes-Maritimes

Une voiture emportée par les inondations, samedi 3 octobre, à Nice (Alpes-Maritimes).
Une voiture emportée par les inondations, samedi 3 octobre, à Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)

En fin de soirée, samedi, le bilan était d'au moins quatre morts, mais il n'a cessé de s'alourdir au fil des heures.

De violentes intempéries ont fait au moins seize morts et trois disparus dans les Alpes-Maritimes, samedi 3 octobre. "C'est une catastrophe d'une ampleur inédite dans notre département", a déploré, dimanche matin, le président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti.

Trois personnes âgées ont péri noyées dans une maison de retraite de la commune de Biot, une femme a été retrouvée morte près d'un parking à Cannes, trois personnes sont décédées dans leur voiture à Vallauris-Golfe-Juan en empruntant un petit tunnel. Les corps de cinq personnes sont recherchés dans les parkings de deux immeubles de Mandelieu-la-Napoule.

Les pluies ont causé d'importants dégâts dans l'ensemble du département, en particulier à Nice, à Antibes et à Cannes, où des habitants ont posté sur les réseaux sociaux des dizaines de photos de rues inondées par de véritables torrents d'eau. Sur Twitter, le maire de Cannes a décrit "une situation souvent dantesque", et annoncé le déclenchement du "plan de sauvegarde de la ville" et la mise en place d'une cellule de crise.

Les transports fortement perturbés

Selon la SNCF, la circulation des trains a été totalement interrompue dans le département, ainsi que dans une partie du Var. A partir de 22 heures, plus aucun avion n'a été autorisé à atterrir à l'aéroport de Nice. De nombreuses routes, notamment l'autoroute A8, ont également été fermées à la circulation. 

A Nice, le match de championnat de France de football entre l'OGCN et le FC Nantes a été interrompu en raison de véritables trombes d'eau, et le stade a dû être évacué.

Si l'alerte orange a été levée par Météo France en fin de soirée, la préfecture des Alpes-Maritimes a appelé les habitants à "ne surtout pas se déplacer", précisant que "les communes de Biot, Cannes, Mandelieu et Villeneuve-Loubet" étaient "particulièrement impactées".

/p>

Vous êtes à nouveau en ligne