EN IMAGES. Le Sud-Est frappé de plein fouet par de violents orages

Le village de Lodève (Hérault) a été l\'un des plus touchés par les intempéries.
Le village de Lodève (Hérault) a été l'un des plus touchés par les intempéries. (MAXPPP)

Francetv info revient sur le violent épisode orageux qui a frappé la région.

Après un week-end d'orages et de pluies diluviennes, le sud-est de la France panse ses plaies. La vigilance orange orages et pluie-inondation, qui concernait encore deux départements, la Drôme et le Vaucluse, a pris fin ce lundi 14 septembre. 

Preuve de la violence de cet épisode, plus de 98 000 éclairs ont encore été détectés la nuit dernière.

Francetv info revient en images sur cet épisode orageux. 

 L'Hérault le plus touché

Un déluge s'est abattu en quelques heures sur la région de Montpellier. C'est à Lodève que l'eau a fait le plus de dégâts. Plus de 200 mm de pluie se sont abattus en deux heures, avec une montée de la Lergue de trois mètres durant ce même laps de temps.

Un pan de l'autoroute A75 a été complètement détruit au niveau de la commune du Bosc. Bison futé annonce deux semaines de fermeture, alors que la préfecture du département parle de plusieurs semaines pour réparer les dégâts.

 Des conducteurs emportés par les eaux dans le Gard

D'importantes précipitations ont également touché les environs d'Alès. Le village de Molières-sur-Cèze a notamment été envahi par de la boue remontée par les égouts. Une pellicule de 10 cm recouvrait encore lundi matin une grande partie des rues de ce village de 1 700 habitants.

A Allègre-les-Fumades, à quelques kilomètres d'Alès, deux voitures ont été emportées par les eaux. Ce couple a pu être secouru et mis en sécurité.

A Nice, de violents orages mais sans dégâts majeurs

Dans les Alpes-Maritimes, la pluie a commencé à tomber dans la nuit de samedi à dimanche, avant de s'intensifier au lever du jour, notamment sur le littoral, rapporte Nice-Matin. En deux heures, il est tombé l'équivalent d'un mois de septembre de précipitations. Peu de dégâts ont été signalés, mais les pompiers sont intervenus plus de 250 fois. Des Niçois ont filmé les pluies intenses qui se sont abattues sur la ville. 

Vous êtes à nouveau en ligne