Orages : Météo France lève sa vigilance orange

Des éclairs illuminent le ciel parisien lors d\'un orage, le 10 juin 2014.
Des éclairs illuminent le ciel parisien lors d'un orage, le 10 juin 2014. (CITIZENSIDE / ROMAIN PELLEN / AFP)

Les intempéries observées depuis dimanche soir ont provoqué la fermeture de plusieurs stations du métro parisien.

Un peu de répit dans le ciel. Météo France a levé, lundi 10 juillet, à 10 heures, sa vigilance orange en vigueur dans douze départements de l'Hexagone. Il s'agissait du Cher, de l'Essonne, de l'Eure-et-Loir, des Hauts-de-Seine, du Loir-et-Cher, du Loiret, de Paris, de la Seine-et-Marne, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, du Val-d'Oise et des Yvelines. Lundi matin, "plus de 20 mm de pluies en trois heures" ont été mesurés en Eure-et-Loir, en région parisienne et dans l'Oise.

Des stations de métro inondées à Paris

Paris a battu son record de pluie, dimanche soir, avec 54,4 mm de précipitations, soit l'équivalent de 27 jours de pluie. Jusqu'à 24 stations du métro parisien, dont neuf situées sur la ligne 2, ont dû être fermées, inondées par le déluge qui s'est abattu brièvement sur la capitale entre 21 heures et 23 heures environ. "L'arrêt n'est pas marqué (inondations)", ont ainsi égréné, pour plusieurs stations, les comptes Twitter des lignes de la RATP dans la soirée. 

"Les stations sont fermées pour éviter un risque d'électrocution, a indiqué la RATP à franceinfo. Le métro parisien est sensible aux inondations car c'est un réseau centenaire." Toutes les stations ont pu rouvrir lundi matin, mais certaines ont de nouveau été fermées dans le courant de la matinée.

Les pompiers de Paris submergés d'appels

"Nous avons reçu près de 1 700 appels sur Paris et la petite couronne depuis le début des orages, a déclaré vers minuit un porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris. Nous avons effectué 37 interventions, pas de grosses interventions, pour des épuisements d'eau, des infiltrations dans les caves. Les secteurs les plus touchés ont été les 13e et 15e arrondissements de Paris et la Seine-Saint-Denis."

Plusieurs rues de Nantes (Loire-Atlantique), notamment dans le centre-ville, ont également été inondées après les orages qui se sont abattus dimanche après-midi. La circulation a été brièvement interrompue sur le périphérique nantais.

Vous êtes à nouveau en ligne