Climat : vers un changement d'ère ?

Les orages sont violents, les précipitations de plus en plus fréquentes et le mercure ne cesse de monter. Dérive-t-on vers un changement d'ère à cause du réchauffement climatique ?

Depuis quinze jours, le ciel de l'hexagone est devenu fou : fortes chaleurs, orages, tempêtes de grêle... Une succession de phénomènes climatiques extrêmes. Est-ce dû au réchauffement climatique ? Le mois de juin 2019 restera en effet dans les annales. Le 5, les températures ont chuté brutalement. Le 14, plus de 40 degrés en Corse. Le 15, la grêle est tombée dans la Drôme. Enfin le 19, Toulouse (Haute-Garonne) était en proie à de violents orages. Des phénomènes impressionnants, mais pas forcément surprenants selon les météorologues. "C'est un petit peu le combat entre la fin de l'hiver et le début de l'été, et dans ces périodes, il y a des masses d'air froid et chaud qui rentrent en collision. Il y a ces réactions qui se font et provoquent ces fameux orages", explique Chloé Nabédian, présentatrice météo.

Concentration d'événements localisés

40 degrés ? Ce n'est pas vraiment inédit. Il y a deux ans, la canicule frappait la France. La grêle était aussi tombée violemment en 2014. Ce qui est nouveau, c'est sa multiplication. "La plus grande fréquence et la concentration de ce type d'événement sont ce qui caractérise le changement climatique", analyse Robert Vautard, climatologue à l'institut Pierre-Simon Laplace. Le réchauffement global ne cesse de se poursuivre ces dernières années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne