DIRECT. Orages : 32 départements de l'ouest et du nord de la France en alerte orange

La foudre tombe sur une ligne électrique à Toulouse, le 27 juillet 2006.
La foudre tombe sur une ligne électrique à Toulouse, le 27 juillet 2006. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

"Ces orages pourront donner de fortes précipitations et de la grêle, une activité électrique intense, et surtout des cumuls de pluie", met en garde Météo France.  

L'alerte aux orages s'élargit. L'Ille-et-Vilaine, la Manche, le Morbihan et la Moselle ont à leur tour été placés en vigilance orange, lundi 28 mai. Au total, 32 départements sont concernés : s'y ajoutent l'Aisne, les Ardennes, le Calvados, l'Eure, l'Eure-et-Loir, la Loire-Atlantique, le Loiret, le Maine-et-Loire, la Marne, la Mayenne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, le Nord, l'Oise, l'Orne, le Pas-de-Calais, la Sarthe, Paris et la petite couronne, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, la Somme, la Vendée, l'Essonne et le Val-d'Oise. L'alerte a été levée pour la Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres et la Vienne.

"Une activité électrique intense""Ces orages pourront donner de fortes précipitations et de la grêle, une activité électrique intense, et surtout des cumuls de pluie localement marqués de l'ordre de 40 à 50 mm en peu de temps, pouvant donner quelques inondations locales", précise Météo-France.

Le ciel s'assombrit cette semaine. "Le gros des orages devrait se produire lundi dans la soirée, mais les journées de mardi et mercredi seront encore orageuses, prévient Christelle Robert, prévisionniste à Météo France. On peut s'attendre à une amélioration à partir de jeudi, même si cela reste à confirmer dans les jours qui viennent."

Des dégâts sur le vignoble bordelais. Les mauvaises conditions météorologiques  ont fait des dégâts ce week-end dans le vignoble Bordelais. "Il n'y aura aucune récolte" sur les parcelles touchées, a averti sur franceinfo le directeur de la communication du Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB). Environ 6 000 à 7 000 hectares ont été endommagés, selon l'interprofession.

Vous êtes à nouveau en ligne