VIDEO. Risque d'avalanches élevé sur les massifs français

FRANCE 3

Le manteau neigeux est instable et face aux risques très élevés d'avalanches, les pisteurs des stations de ski sont à pied d'œuvre pour déclencher des coulées au préalable.

Samedi 31 janvier, le risque d'avalanches était maximal (quatre sur une échelle de cinq) dans de nombreux massifs français, après les dernières chutes de neige particulièrement importantes. Dans les Alpes du Sud, à Auron, les pisteurs veillent. "Le manteau neigeux a été travaillé par le vent pendant deux jours. Cela entraîne une accumulation d'une sous-couche posée sur une couche bien dure. Il y a une poche à air entre les deux. Le passage d'un skieur dessus peut entraîner une avalanche", détaille le brigadier-chef Robert Puyo, secouriste, au micro de France 3.

Tirs préventifs

Pour assurer la sécurité du domaine skiable, le plan de déclenchement des avalanches est entré en action. Les responsables de la station ont effectué une trentaine de tirs préventifs, ce qui ne sécurise toutefois pas à 100 %. À Saint-Dalmas-le-Selvage, dans les Alpes-Maritimes, les skieurs de randonnée sont de sortie, "toujours avec un appareil de détection de victimes d'avalanches", assure Patrick Rosis, l'un d'entre eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne