Manque de neige : "Une tendance liée au réchauffement de la planète qui va s'accentuer", selon un climatologue

La neige est rare dans les Pyrénées début janvier 2019. Illustration sur la station de Saint-Lary, à 2 350 mètres d\'altitude. (TOMMY CATTANEO / FRANCE-INFO)
La neige est rare dans les Pyrénées début janvier 2019. Illustration sur la station de Saint-Lary, à 2 350 mètres d'altitude. (TOMMY CATTANEO / FRANCE-INFO) (TOMMY CATTANEO / FRANCE-INFO)

Les stations de ski pyrénéennes affichent un paysage plus estival qu'hivernal en ce début janvier.

La neige est une denrée rare dans les stations de ski cette année. Dans les Pyrénées seulement 12 stations sont ouvertes grâce aux canons à neige, sur les 26 domaines. Hervé Le Treut, climatologue et membre de l'Académie des sciences, a rappelé vendredi 4 janvier sur franceinfo que "le réchauffement climatique continue de se manifester". Pour lui, "il y aura toujours de la neige dans les Pyrénées" mais "le caractère aléatoire de l'enneigement" en fonction des années "sera plus difficile à gérer".

Certaines régions plus vulnérables que d'autres

"Il y a une tendance liée au réchauffement de la planète qui va s'accentuer nécessairement. Les gaz à effet de serre continuent de se stocker dans l'atmosphère, le réchauffement climatique continue de se manifester. C'est une tendance à long terme", a rappelé le climatologue. En revanche, la fonte des neiges ne sera pas régulière, année après année. "Ce sera beaucoup plus difficile à gérer. Il y a un caractère aléatoire de l'enneigement qui sera de plus en plus marqué au fil du temps", a expliqué Hervé Le Treut, estimant que "certaines stations, certaines régions" sont plus vulnérables que d'autres. 

Changement global de la physionomie de la région

C'est donc "tout un changement global de la physionomie de la région" auquel nous devons nous attendre. Ce dérèglement climatique n'affectera "pas seulement les stations, mais aussi l'agriculture dans la plaine. La neige contribue à faire remplir les rivières" et ainsi à nourrir les cheptels des agriculteurs.

Hervé Le Treut rassure cependant : "il y aura toujours de la neige dans les Pyrénées. La neige est là quand il fait moins de zéro, ça arrivera donc toujours. Mais il y a en aura moins à basse altitude, c'est clair. Ce ne sera pas une modification complète mais ce sera plus difficile à gérer pour toutes les personnes en charge des stations de ski".

Vous êtes à nouveau en ligne