Laponie : la bataille du tourisme blanc

FRANCE 2

France 2 vous emmène en Laponie, la région du père Noël, où se joue depuis peu une féroce bataille pour attirer les vacanciers du monde entier. D'un côté la Finlande, de l'autre la Suède qui mise sur l'authenticité. Comment la Suède a-t-elle réussi son pari?

Ils sont venus chercher ce qu'il y a peut-être de plus rare : le sentiment d'être seul au monde. Au coeur de la taïga suédoise, guidés par les chiens, c'est une expédition en terre vierge pour ces touristes français : "On a l'impression d'être les premiers à avoir marché ici en fait", témoigne la jeune femme.

Entre 750 et 1 000 euros par personne

Rien à voir avec l'autre Laponie, celle dont les images font le tour du monde. En Finlande, des milliers de touristes se rassemblent dans le village du père Noël. La Norvège, elle aussi profite de ce tourisme de masse. Des immenses paquebots de croisière le long des côtes, et des sites naturels pris d'assaut. La Suède, c'est trois fois moins de visiteurs que la Finlande, et pour se différencier, elle a décidé de jouer la carte d'un tourisme authentique. Par moins 20 degrés, la pause déjeuner se fait dans une hutte posée sur un lac gelé, et autour du feu. Une excursion hors du temps, mais pas hors de prix. On vient ici trois nuits, quatre jours. "Hôtels, avions, plus toutes les excursions, c'est un budget de 1 500-2 000 euros environ. Ça vaut le coup. C'est unique au monde", explique Adrien Lang, touriste français. Entre 750 et 1 000 euros par personne. Et à ce prix-là, le dépaysement est garanti.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne