Isère : l'entraînement des gendarmes de haute montagne

FRANCE 3

À l'Alpe d'Huez, des gendarmes sont spécialement formés pour porter secours aux skieurs. France 3 a infiltré l'un de leurs entraînements très musclés.

Les gendarmes du PGHM (Unités de montagne de la Gendarmerie nationale) de l'Alpe Huez (Isère) doivent répéter méthodiquement les gestes qui sauvent. Les avalanches restent leur hantise l'hiver. Ces sommets sont un rêve pour des milliers de skieurs plus ou moins aguerris. France 3 a suivi les militaires lors d'un exercice de grande ampleur. Ils doivent simuler une évacuation pendant une avalanche.

Une opération périlleuse

L'alerte est donnée par des témoins. "L'avalanche a été déclenchée par deux skieurs qui sont en amont de l'avalanche", expliquent-ils. Dans ce scénario, une coulée de neige a emporté plusieurs personnes. Il leur faut sauver un maximum de victimes. Pour l'instant, impossible de savoir combien elles sont. L'opération est toujours périlleuse. Dans ce massif, 80% des secours se font par hélicoptère. "L'hélicoptère a cet énorme avantage de pouvoir projeter énormément de monde très rapidement sur une coulée et on peut intervenir sur toute la longueur de la coulée, aussi bien sur le haut que sur le bas et dans des zones escarpées", explique l'un des gendarmes. Au sol, on compte sur le chien d'avalanche pour trouver des victimes ensevelies.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne