Coup de froid sur la France : "Des températures sous les moyennes de saison, avec des gelées généralisées" à prévoir

Des sapins enneigés dans les Vosges, le 1er février 2018.
Des sapins enneigés dans les Vosges, le 1er février 2018. (MAXPPP)

Franceinfo a interrogé Olivier Proust, prévisionniste à Météo France. Il confirme une baisse généralisée des températures sur toute la France, avec de la neige en plaine.

Le froid arrive ! Après un mois de janvier particulièrement agréable, le plus doux depuis plus d'un siècle selon Météo France, le mois de février s'annonce beaucoup plus frisquet. Dimanche 4 février, 12 départements ont d'ailleurs été placés en vigilance orange pour des risques de neige et de verglas, principalement en Auvergne-Rhône-Alpes. Un coup de froid est même attendu dans toute la France. Franceinfo a posé trois questions à Olivier Proust, prévisionniste à Météo France pour comprendre ce phénomène.

Franceinfo : Doit-on s'attendre à une vague de froid en France ?

Olivier Proust : La vague de froid est une notion très précise, en termes d'intensité. Il s'agit d'une température moyenne nationale inférieure ou égale à zéro degré, pendant au moins trois jours consécutifs. Nous ne sommes pas dans cette situation. Pour autant, nous allons connaître un coup de froid en France dans les jours à venir. On se retrouve, pendant une semaine, bien installés en dessous des moyennes de saison.

Comment ce coup de froid va-t-il se caractériser ?

Les précipitations vont s'intensifier dans les jours prochains, ce qui devrait occasionner de la neige en plaine, autour de la vallée du Rhône. Ce phénomène va gagner les plaines plus au Nord, la Bourgogne et les Pays de la Loire, mardi et mercredi. Le Bassin parisien devrait être touché à cette même période.

Cette neige va tenir au sol. Ce ne seront pas des chutes de neige impressionnantes, mais les flocons seront durables et pourront occasionner, localement, jusqu'à une dizaine de centimètres sur les plaines.

Comment va évoluer la situation dans les prochains jours ?

C'est un coup de froid très dynamique. Il y a beaucoup d'instabilité dans la prévision, selon le positionnement de l'air le plus froid en altitude. Pour l'instant, il est difficile d'être plus précis. Ce que l'on peut dire, c'est qu'à partir de jeudi, on va être dans une configuration froide, mais plus stable, avec le retour du soleil et des températures minimales qui vont plonger, la nuit, sur les sols enneigés.

Les températures seront en-dessous des moyennes de saison, de 3 à 6 degrés l'après-midi, avec des gelées franches généralisées.Olivier Proustà franceinfo

Pour la suite, il y a beaucoup d'incertitude sur l'évolution. Difficile de savoir qui va l'emporter, entre l'air froid continental et le régime plus doux perturbé de l'Atlantique.

Vous êtes à nouveau en ligne