Chutes de neige : la préfecture de Savoie ouvre des centres d'accueil pour les automobilistes

Des véhicules coincés dans les bouchons entre Albertville et Moûtiers (Savoie), le 30 décembre 2017 sur la rounte nationale 90. 
Des véhicules coincés dans les bouchons entre Albertville et Moûtiers (Savoie), le 30 décembre 2017 sur la rounte nationale 90.  (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

Les automobilistes ont été coincés dans des bouchons, samedi, en Savoie, à cause des chutes de neige et du verglas. Les conditions météo se sont améliorées en fin de journée, mais la préfecture a préféré ouvrir des centres d'accueil pour les conducteurs fatigués. 

Trois centres d'accueil ont été ouverts samedi 30 décembre dans la soirée en Savoie, à Albertville, à Moûtiers et à Bourg-Saint-Maurice. Objectif : venir en aide aux automobilistes ralentis par les chutes de neige, "si jamais vous êtes trop fatigués pour continuer la route ou si votre véhicule a une avarie mécanique", a précisé, sur France Bleu Pays de Savoie, Marie-Amélie Bardinet-Vauthier, directrice de cabinet de la préfecture de Savoie.

Les automobilistes souhaitant se reposer dans ces centres d'accueil peuvent se renseigner grâce à des numéros de téléphone mis en place. Pour le centre d'Albertville, il faut appeler le 04 79 10 43 00. Pour le centre de Moûtiers, il faut composer le 06 48 84 56 50. Enfin, pour le centre de Bourg-Saint-Maurice, il faut joindre le 04 79 07 63 87.

Les accès aux stations "dégagés"

En direction des stations de ski, à 20 heures, il restait une quarantaine de kilomètres de bouchons sur les axes A430 et la N90 entre Albertville et Moûtiers. En revanche, dans le sens des retours, la circulation a progressivement repris."Les accès aux stations sont dégagés. On peut monter en station en Tarentaise ce soir", a ajouté la directrice de cabinet de la préfecture. Mais le plus souvent, il faut des équipements pour rouler sur la neige.

Les pompiers et la Croix-Rouge distribuent de l'eau et des couvertures de survie aux automobilistes encore coincés dans les bouchons.

Vous êtes à nouveau en ligne