Un alpiniste allemand se tue dans le massif du Mont Blanc

Le Mont-Blanc, vu de Chamonix (Haute-Savoie). 
Le Mont-Blanc, vu de Chamonix (Haute-Savoie).  (LUDOVIC MARIN / AFP)

Il était expérimenté et évoluait en cordée avec son épouse.

Un alpiniste allemand de 43 ans est mort samedi matin dans le massif du Mont Blanc, après avoir dévissé dans une pente de neige très raide. L'accident s'est produit vers 9h, dans un couloir situé à 3 000 mètres d'altitude, où le quadragénaire évoluait en cordée avec son épouse de 35 ans.

Celle-ci, également de nationalité allemande, n'a été que légèrement blessée à l'épaule et au poignet au cours de cette chute. Elle a été transportée à l'hôpital de Sallanches. Selon le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix, le couple était expérimenté et résidait à Chamonix pour la saison.

La journée a également été endeuillée dans les Alpes par la mort d'un skieur de 48 ans dont le corps a été retrouvé en contrebas d'une piste de la station des 7 Laux, en Isère. Originaire de Haute-Savoie, l'homme a été découvert vers 10h en arrêt cardio-respiratoire après un signalement de sa famille, avec laquelle il skiait juste avant l'accident.

Vous êtes à nouveau en ligne