Mort des deux pisteurs à Morillon : les deux hommes se tenaient tout près de l'explosif au moment de l'accident

Photo d\'illustration, 15 février 2012.
Photo d'illustration, 15 février 2012. (JUSTE PHILIPPE / MAXPPP)

C'est une des premières conclusions de l'autopsie des deux corps.

Les deux pisteurs morts à Morillon en Haute-Savoie dimanche 13 janvier au matin, alors qu'ils étaient en train de déclencher une avalanche, se tenaient tout près de l'explosif au moment de l'accident. C'est une des premières conclusions de l'autopsie des deux corps, révèle mardi 15 janvier France Bleu Pays de Savoie

Selon le procureur de Bonneville, Patrice Guigon, l'autopsie confirme que les deux artificiers étaient ensemble et très proches de la charge explosive au moment de l'accident. Des débris de dispositif de mise à feu et notamment des résidus de plastique ont été retrouvés dans les corps des victimes.

Deux hypothèses possibles

Cela ouvre deux hypothèses pour le procureur : soit au moment de l'explosion, les deux pisteurs n'avaient pas encore placé la charge dans la pente, soit ils venaient de la récupérer à cause d'un dysfonctionnement de l'appareil. 

Un détonateur, qui a été complètement neutralisé par une équipe de démineurs, sera envoyé mercredi dans les locaux de la police scientifique de Lyon pour une expertise technique. Les résultats de cette expertise n'interviendront pas avant une quinzaine de jours, précise France Bleu Pays de Savoie.

Vous êtes à nouveau en ligne