Avalanches : quelle responsabilité pour les guides ?

France 2

Deux avalanches meurtrières en 48 heures et à chaque fois, les groupes étaient accompagnés de guides. Que dit la loi sur la responsabilité des guides en France ? 

C'est l'un des très rares cas de condamnation d'un guide de haute montagne. En 1998, dans le massif des Ors, dans les Alpes, neuf collégiens et deux accompagnateurs trouvent la mort dans une avalanche. Leur guide est condamné à deux ans de prison avec sursis pour homicides involontaires. Après chaque avalanche mortelle, une enquête est ouverte.

La faute lourde

Pour la justice, le guide n'est a priori pas responsable s'il emmène un groupe, malgré les risques d'avalanches. Il a, en revanche, une obligation de prudence. "La première responsabilité est avant tout morale, souligne le guide de haute montagne Stéphane Benoist. J’essaie de conduire mes ascensions, mes itinéraires, en les préparant du mieux que je peux". Un guide ne peut être condamné que s'il a commis une faute lourde, s'il n'a pas reconnu l'itinéraire par exemple, s'il n'a pas pris en compte le niveau de ses clients ou si son matériel est inadapté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne