Avalanche aux Deux Alpes : un lycée en deuil

FRANCE 3

Deux lycéens lyonnais ont perdu la vie dans l'avalanche survenue mercredi dans une station de ski. Une cellule psychologique a été mise en place dans l'établissement où ils étaient scolarisés. 

Les grilles d'un lycée de 1 500 élèves transformées en lieu de recueillement. Depuis la fin de matinée, ce sont des fleurs et des bougies qui tapissent l'entrée de Saint-Éxupéry. A l'intérieur de l'établissement, les élèves viennent de respecter une minute de silence en l'honneur de Thelma et Leo, leurs deux camarades décédés hier dans l'avalanche.

Cellule psychologique

Ce jeudi matin, lorsque le lycée endeuillé ouvre ses portes, les élèves y pénètrent le coeur lourd. "Je réalise aujourd'hui, mais ce n'est pas facile", explique une élève. De nombreux lycéens ne sont pas allés en cours. Ils ont rendez-vous avec la cellule d'aide psychologique pour mettre des mots sur leur peine. Une douleur qui touche aussi tous les professeurs de l'établissement. "Il y a des morts. Il y aura des chaises vides dans la classe jusqu'à la fin de l'année. Ce n'est pas quelque chose qu'on va oublier demain ou la semaine prochaine, ça va rester encore pendant longtemps", réagit Colin Revol, professeur d'histoire-géographie. Toute la journée, lycéens et anonymes se sont relayés pour déposer une bougie ou un simple mot devant l'établissement. Tous attendent désormais d'en savoir davantage sur les circonstances du drame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne