Avalanche aux Deux Alpes : les suites de l'enquête

FRANCE 3

Le procureur de la République de Grenoble a annoncé que le professeur qui accompagnait les élèves avait été placé en garde à vue jeudi 14 janvier. France 3 fait le point sur l'enquête.

L'enquête avance aux Deux Alpes (Isère) après le décès de trois personnes, dont deux élèves d'un lycée lyonnais dans une avalanche. Alors que les deux premiers accompagnateurs ont été entendus par les enquêteurs dans la matinée jeudi 14 janvier, le troisième, l'enseignant qui a été blessé est toujours hospitalisé, mais a été placé en garde à vue en fin d'après-midi pour répondre aux questions des gendarmes. Sa responsabilité est pointée du doigt car le groupe n'aurait jamais dû s'engager sur cette piste noire fermée en raison d'un risque avéré. "Si vous encadrez des élèves, vous devez être à même de les diriger", a déclaré le procureur de la République Jean-Yves Coquillat. 

Des questions sur les raisons de cette avalanche

Les premiers témoignages indiquent pourtant que ce serait un autre groupe de skieurs qui serait responsable du déclenchement de l'avalanche mortelle. Les relevés se poursuivent à 2 800m d'altitude là où la neige s'est détachée. La veille le manteau neigeux n'était pas stable et le risque important. Un skieur qui a vu les élèves en contrebas a été entendu aujourd'hui, il pourrait avoir provoqué le décrochage d'une plaque à vent. De nombreuses questions restent en suspens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne