Avalanche aux Deux-Alpes : des questions sur l'état psychiatrique de l'enseignant

FRANCE 3

Le professeur, placé en garde à vue pour "homicides involontaires", sortait d'un séjour en hôpital psychiatrique pour dépression. Il prenait un traitement lourd.

Après la dramatique avalanche aux Deux-Alpes (Isère) qui a coûté la vie mercredi à trois personnes, dont deux lycéens, les enquêteurs ont pu interroger le professeur qui encadrait la sortie, ce vendredi 15 janvier. L'homme est soigné à Grenoble pour un traumatisme crânien et une fracture.

La personnalité de cet enseignant de 47 ans intéresse particulièrement les policiers. Jean-Yves Coquillat, procureur de la République de Grenoble, déclare face à la caméra de France 3 que l'ensemble des investigations doit "déterminer l'état psychiatrique de ce professeur". Était-il en état d'encadrer des adolescents ? L'homme était sorti en novembre d'un séjour en hôpital psychiatrique pour dépression. Il prend un traitement lourd, à base d'antidépresseurs.

Ses anciens élèves ne comprennent pas

Le professeur de sport a emmené son groupe mercredi sur une piste noire fermée. Il affirme n'avoir pas vu le danger. La veille, il avait déjà emprunté le tracé. Certains lycéens auraient alors refusé de le suivre.

A Lyon (Rhône), devant l’établissement scolaire, d'anciens élèves ne comprennent pas. "Je ne me sentais pas en danger avec lui", déclare l'un d'eux. "Il était à l'aise avec la montagne, ses skis, ses élèves, tout le monde", renchérit un autre. Il devrait être présenté à un juge samedi en vue d'une probable mise en examen pour "homicides involontaires".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne