Neige : les perturbations sur les routes, les rails et dans les airs

Un bouchon dû aux conditions météorologiques s\'est formé sur la N118, au sud-ouest de Paris, le 12 mars 2013.
Un bouchon dû aux conditions météorologiques s'est formé sur la N118, au sud-ouest de Paris, le 12 mars 2013. (FRANCK FIFE / AFP)

La circulation n'est toujours pas rétablie sur l'autoroute A1 après Roissy en direction de Lille. Les transports en commun sont eux aussi très perturbés. 

Les flocons sèment toujours la pagaille dans la moitié Nord. La circulation n'est toujours pas rétablie sur l'autoroute A1 après Roissy en direction de Lille, a annoncé, mercredi 13 mars, le ministère de l'Intérieur. Sur les routes, la circulation reste très difficile et 59 000 foyers sont toujours privés d'électricité, alors que 19 départements demeurent en vigilance orange en raison d'un "verglas très fréquent"

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a prévenu mercredi matin qu'il y avait "encore 48 heures difficiles" à passer même si "l'épisode neigeux est en train de s'estomper". Mais les désagréments sont nombreux. Francetv info fait le point sur les principales perturbations.

Sur les routes

Des reconnaissances aériennes avec 16 hélicoptères engagés sont en cours afin d'aider et d'évaluer le nombre d'automobilistes bloqués en raison de la neige et du verglas, a indiqué mercredi le ministère de l'Intérieur.

Dans le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie, les points noirs concernent tous les axes menant à Paris, notamment l'A1 et l'A2, avec des bouchons allant jusqu'à 42 km. Dans la matinée, jusqu'à 2 500 automobiles et camions ont été bloqués sur l'A1. La circulation a repris dans le sens Lille-Paris, mais l'autoroute demeure "impraticable" dans le sens Paris-Lille, à partir de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, en raison du verglas. "La situation est encore particulièrement tendue sur [l'A1] et on ne veut pas rajouter de bouchons aux bouchons déjà existants", a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur pour expliquer la fermeture de l'autoroute, sans être en mesure de préciser quand la situation se débloquerait. 

En Basse et Haute-Normandie, la situation reste très délicate. Sur la RN 13, entre Caen et Cherbourg, la circulation est toujours fermée dans les deux sens à tous les véhicules. Près de 700 véhicules se sont retrouvés bloqués sur cet axe, et leurs conducteurs s'impatientent. 

V. Dupire, JP. Chiron / France 3

Dans les transports en commun

Les lignes de bus sont perturbées en Ile-de-France. A midi, plus de 130 lignes circulaient normalement, contre 360 habituellement, selon la RATP. Par ailleurs, le trafic du métro et du tramway est quant à lui "normal" à Paris. A Lille en revanche, la plupart des bus ne circulent pas mercredi, contrairement au métro et au tram, précise le site de Transpole.

Le trafic des RER et des trains de banlieue a été "conforme [aux] prévisions" du réseau Transilien avec des rames sur toutes les lignes : 3 sur 4 sur le RER A, 2 sur 3 sur le RER B et le RER C, 1 sur 2 sur le RER D, 4 sur 5 sur le RER E. Le trafic reste perturbé sur les trains de banlieue Transilien, notamment sur les lignes J, K, L et N, qui desservent la banlieue Nord et Ouest, avec un train sur deux et d'importants retards. Mais la situation semble s'améliorer depuis le début de l'après-midi.

Sur les rails et dans les airs

Sur la ligne à grande vitesse Nord-Europe, les TGV, les Eurostar et les Thalys "ont recommencé à rouler", mais ces derniers connaîtront encore de fortes perturbations jusqu'à jeudi, selon un communiqué de Thalys. Des retards de 30 minutes environ sont par ailleurs à prévoir sur les lignes TGV du Nord et de l'Est : en effet, les trains circulent à vitesse réduite.

Les gares de Paris sont de nouveau reliées "aux principales capitales régionales notamment Amiens, Rouen et Caen", affirme la SNCF. Selon le site Infolignes, les trains Intercités au départ de Paris Saint-Lazare auront tous pour terminus Caen et Rouen. 

Aux aéroports de Roissy et Orly, le retrour à la normale se fait progressivement. Les vols enregistrent des retards de 45 minutes en moyenne à Orly et de deux heures à Roissy, au départ et à l'arrivée. Aucun n'a été annulé. Selon une source aéroportuaire, l'accès à Roissy reste toutefois très compliqué. A Beauvais, les pistes sont restées fermées jusqu'à 12h30. Le trafic aérien a, lui, repris mercredi matin à Lille-Lesquin. 

Vous êtes à nouveau en ligne