Vents violents : "Il va y avoir des épisodes de pluies assez intenses avec des phénomènes orageux possibles"

Une femme sur la promenade des Anglais à Nice, le 1er février 2019.
Une femme sur la promenade des Anglais à Nice, le 1er février 2019. (VALERY HACHE / AFP)

Il faudra être prudent sur la route, prévient Alix Roumagnac, le président de la société Predict, la filiale "risques" de Météo Franc, alors que la dépression Isaias doit traverser le nord-est de la France, dimanche.

Vingt et un départements de l'est de la France sont placés en vigilance orange dimanche 10 février, en raison de "vents très forts". "Il va y avoir des épisodes de pluie assez intenses avec des phénomènes orageux possibles", en plus des vents violents, explique sur franceinfo Alix Roumagnac, le président de la société Predict, la filiale "risques" de Météo France.

Carte de vigilance du dimanche 10 février.
Carte de vigilance du dimanche 10 février. (FRANCEINFO)

franceinfo : D'où vient cette dépression, nommée Isaias, qui cause des vents violents ?

Alix Roumagnac : C'est une dépression qui était sur le proche Atlantique et qui va balayer dans la journée les îles britanniques. Les vents vont commencer à se renforcer et vont, dans le cours de la journée, traverser la France d'ouest en est. La montée de ces vents va être progressive. La dépression arrive par la Bretagne, donc ça va commencer à toucher le Poitou, la Normandie, le Centre, la Loire, l'Île-de-France, pour se déplacer vers le nord-est dans le courant de la journée. (…) La tempête se passe sur les îles britanniques mais les conséquences en France vont donner des vents, comme l'a prévu Météo France, de 80, à 100, voire 110 km/h, avec des conséquences très proches de conséquences tempétueuses.

Les vents peuvent-ils entraîner des dégâts ?

Le phénomène démarre, donc il va se renforcer tout doucement à partir de midi, jusqu'à 18-19 heures. Les vents peuvent monter jusqu'à 100-110 km/h et donc provoquer des chutes d'arbres, des tas d'objets peuvent voler, donc il y a des comportements à avoir pour anticiper ce type de phénomène. Sur la route, il faut être vraiment très prudent. Si on est en ville, des tas d'objets peuvent être transportés. Il faut éviter bien sûr de monter sur les toits, et essayer de rentrer par anticipation des objets qui pourraient voler. Ce passage sera assez court puisque c'est dans l'après-midi. Dans la soirée, les vents vont diminuer et complètement disparaître dans le courant de la nuit.

Les vents violents vont-ils être accompagnés de fortes pluies ?

Oui, associés à ces vents, il va y avoir des épisodes de pluie assez intenses avec des phénomènes orageux possibles. Ces précipitations peuvent gêner lorsqu'on est en circulation. Les intensités et les cumuls ne devraient pas être très importants mais effectivement ça peut déranger. Ces tempêtes hivernales sont des phénomènes qui sont classiques de novembre-décembre jusqu'à janvier-février-mars. C'est un phénomène courant et cela va passer relativement rapidement.

Vous êtes à nouveau en ligne