Venise : nouveau pic de marée haute, l'état d'urgence décrété

France 3

La ville de Venise (Italie) a connu, vendredi 15 novembre, un nouveau pic de marée haute, le deuxième de la semaine. De quoi conduire le gouvernement italien à décréter l'état d'urgence pour catastrophe naturelle. 

L'eau avait reflué mais est déjà de retour, vendredi 15 novembre. Et ce avec un nouveau pic à 1,50 m, trois jours seulement après des inondations historiques. Submergée, la célèbre place Saint-Marc a été fermée, pour le plus grand dépit des touristes. Pas facile pour les milliers de voyageurs de continuer à visiter la Sérénissime. D'autres s'en amusent et prennent des photos.

"On est en train de perdre notre ville"

Pour les commerçants, déjà durement éprouvés par la première inondation, tout est à refaire. "J'ai dû fermer la boutique. Il faut attendre que l'eau se retire. Après, on pourra voir l'étendue des dégâts", indique un restaurateur. Une première enveloppe d'urgence de 20 millions d'euros a été débloquée, mais il en faudra beaucoup plus. "On ne va rien pouvoir sauver, tout est submergé. On est en train de perdre notre ville, c'est un désastre", déplore un habitant. Un appel aux dons pour sauver Venise vient d'être lancé par la mairie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne