VIDEO. Les touristes désertent Venise, victime d'une énième "acqua alta" depuis novembre

FRANCE 2

En Italie, Venise a de nouveau été frappée par une brusque montée des eaux. Un nouveau coup dur après une inondation historique en novembre 2019. La fréquentation touristique subit une forte baisse.

C'est la marée haute de trop. Depuis lundi 23 décembre, chaque matin, une nouvelle "Acqua Alta" submerge la place Saint-Marc et le centre-ville de Venise (Italie) : c'est la 16e fois depuis début novembre. Celle-ci s'est arrêtée juste avant de causer de graves dégâts. Mais les Vénitiens en ont assez. "Noël est gâché. L'année prochaine, j'ouvrirai une piscine", explique un homme. Le tourisme, activité quasi unique de Venise, est touché de plein fouet. Noël est habituellement un temps fort de la saison. En 2019, les annulations ont atteint un nombre jamais vu.

Un taux de réservation bien en dessous de 50%

Le phénomène de la marée haute ne dure que quelques heures. Mais les images de touristes en difficulté dans les rues ont découragé beaucoup de candidats. Les responsables du Syndicat des hôteliers estiment à plusieurs dizaines de milliers d'euros le manque à gagner. "Habituellement, la période du Nouvel An est un moment où nos hôtels sont réservés à 100%. Cette année, on est même loin d'arriver à 50%", précise Claudio Scarpa, directeur de l'Association des hôteliers de Venise. Aux recettes perdues s'ajoutent le coût des dégâts. À force de baigner dans l'eau salée, les infrastructures et les bâtiments souffrent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne