Var : les habitants face à la montée des eaux

France 2

Plusieurs centaines de personnes ont déjà été évacuées, samedi 23 novembre, à la suite des violentes intempéries qui se sont abattues dans le sud-est de la France. C'est le cas dans le secteur du Muy et Roquebrune-sur-Argens, dans le Var, commune déjà marquée par des inondations dramatiques.

Le centre-ville du Muy (Var) est inondé, les voitures submergées. Les riverains ne peuvent plus accéder à leurs appartements. Alors, certains ont ressorti les canoës pour pouvoir se déplacer sur l'eau. Depuis le début de l'après-midi, samedi 23 novembre, les occupants d'un immeuble assistent impuissants à la montée inexorable de l'eau. Tous leurs meubles ont été surélevés et les appareils électroménagers placés en sécurité. Pas de quoi rassurer les occupants, qui s'apprêtent à passer une nouvelle nuit blanche. Ils redoutent les inondations de ces dernières années, marqués par le souvenir de celle de 2010.

Roquebrune-sur-Argens cernée par les eaux

Les habitants redoutent les prochaines heures. En attendant la nuit, ils ont bricolé une planche, maigre protection face à la violence des intempéries. Un médecin vient constater les dégâts au sein de son cabinet médical, inondé. À quelques kilomètres de là, le village de Roquebrune-sur-Argens (Var) est coupé du monde. Toutes les routes qui mènent à la commune sont inondées. La montée des cours d'eau se poursuit. Un pic de crue est attendu dans la nuit de samedi à dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne