Var : la décrue s'amorce lentement

FRANCE 3

Après les importantes précipitations qui se sont abattues dans le sud-est de la France depuis vendredi 22 novembre, la décrue s'amorce enfin, dimanche au soir, dans le Var. Les précisions de la journaliste Charlotte Gillard, en duplex depuis Roquebrune-sur-Argens (Var).

Après les fortes intempéries survenues depuis vendredi 22 novembre dans le sud-est de la France, la décrue s'amorce lentement. "On est encore assez loin d'un retour à la normale, dimanche soir, en ce qui concerne la circulation, même si la ville de Roquebrune-sur-Argens (Var) n'est désormais plus encerclée par les eaux. Jusqu'en début d'après-midi, il était tout simplement impossible de rejoindre le centre-ville. Nous en avons nous-mêmes fait l'expérience avec notre équipe", indique la journaliste Charlotte Gillard, en duplex depuis Roquebrune-sur-Argens.

L'Argens en vigilance jaune

"L'eau s'est petit à petit retirée tout doucement, libérant les principaux accès. Les débordements sont encore assez nombreux sur certaines portions. Les autorités appellent à la plus grande prudence, car la décrue s'annonce très lente. Par conséquent, la vigilance jaune pour l'Argens a été maintenue dimanche soir. Des centaines d'habitants vont passer une nouvelle nuit à l'hôtel ou dans des hébergements d'urgence. Lundi, plusieurs établissements scolaires du département du Var resteront fermés", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne