Val-de-Marne : après les inondations, le désespoir des sinistrés

France 3

Suite aux inondations qui ont touché fin janvier Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, les sinistrés sont dans l'attente. Après des semaines les pieds dans l'eau, ils sont aujourd'hui à bout.

Le chemin des pêcheurs, à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), est l'un des quartiers les plus pauvres de France. C'est aussi l'un de ceux qui ont a été le plus inondé cette année. Deux mois sous l'eau qui ont ravagé la maison de Christian Bouchaud. Voilà 30 ans qu'il l'aménageait, petit à petit. Après une crue centennale en 2016, l'Yerres, qui borde le quartier, est à nouveau sortie de son lit en début d'année. Bilan : deux mètres d'eau et 800 sinistrés. La rivière ne s'est complètement retirée qu'il y a trois jours.

La mairie veut créer une zone tampon pour protéger les habitants

Aujourd'hui, Christian reçoit Daniel, artisan, pour un premier devis. Le tour des dégâts va prendre plus d'une heure ; il y en a au moins pour 100 000 euros. Christian ne sait pas encore s'il restera vivre ici. Certains de ses voisins, comme Edwige, 87 ans, n'ont même plus à se poser la question. Si Edwige doit s'en aller, c'est parce que sa maison, comme beaucoup d'autres, va être rachetée de force pour créer une zone tampon entre la rivière et les habitations. Une question de sécurité, pour la mairie. Pour mener son projet à bien, la mairie de Villeneuve-Saint-Georges va devoir acquérir une centaine de maisons pour un coût total de 50 millions d'euros, qu'elle ne peut pas complètement prendre en charge. Elle demande désormais l'aide de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne