Typhon Hagibis : le Japon sous le choc

France 3

Le typhon Hagibis a tué plus d'une dizaine de personnes et fait de nombreux disparus dans la nuit de samedi à dimanche 13 octobre au Japon. Le pays a déployé des dizaines de milliers de soldats et de sauveteurs pour venir en aide aux habitants et lutter contrer les inondations.

C'est le pire typhon depuis 60 ans dans l'archipel du Japon. Des centaines de maisons ont été submergées par la rivière en crue. Dans la région de Nagano (Japon), à l'est du pays, les habitants se réfugient sur les toits avant d'être hélitreuillés par l'armée. 27 000 soldats ont été mobilisés dans cette opération. Face à la montée des eaux, certaines maisons s'écroulent et disparaissent dans des torrents d'eau.

Tokyo touchée également par un séisme

Des vents de plus de 200 kmh/h ont balayé le Japon durant la nuit de samedi à dimanche 13 octobre. "Dans la maison, l'eau est montée à plus de 2 mètres, ce qui a provoqué des dégâts considérables. C'était comme dans une machine à laver", explique un habitant de Tokyo. En plus du typhon, la capitale a été secouée par un tremblement de terre de 5,7 sur l'échelle de Richter, touchant notamment des hôpitaux.

Vous êtes à nouveau en ligne