Tempêtes : les côtes bretonnes impactées par les tempêtes

France 2

Retour sur les conséquences des tempêtes qui ont frappé les côtes de Bretagne. Par exemple, à Erdeven, dans le Morbihan, des pieux qui datent de la Seconde guerre mondiale ont refait surface.

Erdeven, dans le Morbihan, est connu des amateurs de voile. Mais il y a quelques jours, des pieux en bois de 50 à 60 centimètres de haut ont refait leur apparition. Il s'agit de vestiges de la Seconde Guerre mondiale, plantés par les Allemands pendant l'Occupation pour empêcher les bateaux alliés de débarquer. Ils sont d'habitude enfouis, mais les tempêtes de cet hiver ont provoqué d'importants mouvements de sable, faisant ressortir les pieux. Impossible de retirer ces vestiges : certains pourraient être minés. D'ici quelques jours, la mairie installera des panneaux pour signaler le danger aux passants.

Les dégâts des tempêtes sur la côte bretonne

Partout sur la côte, on peut constater les conséquences des tempêtes. Et quand la côte n'est pas protégée, elle en fait les frais, comme à Ambon (Morbihan), où une partie du sentier côtier s'est effondrée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne