Tempête Xynthia : dix ans plus tard, les victimes toujours traumatisées

FRANCE 3

Dix ans après le passage de la tempête Xynthia en Vendée qui avait coûté la vie à 47 personnes, dont 29 dans le seul village de La Faute-sur-Mer, pour certaines victimes, les blessures peinent à se refermer.

À la place du golf de La Faute-sur-Mer, en Vendée, difficile d'imaginer qu'il y a dix ans, encore, se tenait tout un lotissement de maisons. En une nuit, elles ont été balayées, ensevelies par la montée des eaux, le temps du passage de la tempête Xynthia. "J'ai vu des trombes d'eau, des cascades d'eau, depuis la fenêtre de ma cuisine, qui descendaient. Comme c'était la pleine Lune, on voyait comme en plein jour", se rappelle Élisabeth Tabary, qui vivait alors dans l'une de ces maisons.

"On n'en sort pas indemne de ce cauchemar"

Ce matin du 28 février 2010, La Faute-sur-Mer se réveille engloutie. L'eau est passée par-dessus la digue censée protéger le village. Dans ce seul lotissement, 29 personnes sont mortes. Élisabeth Tabary a pu s'en sortir, mais son petit-fils et son mari ont perdu la vie. "C'était effarant ce que l'on voyait arriver et on ne pouvait pas sortir. On était coincé. Mon mari est venu me retrouver en me disant 'Je ne me sens pas bien' et c'était terminé. (...) On n'en sort pas indemne de ce cauchemar", se remémore cette rescapée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne