Tempête Leiv

Une "tempête exceptionnelle", baptisée Leiv, est arrivée samedi 4 février vers 05 heures dans le Sud-Ouest où trois départements ont été placés par Météo-France en "vigilance rouge", le niveau maximal, pour des vents qui pourraient atteindre 160 km/heure par endroits.

La Gironde, la Charente et la Charente-Maritime ont été placées en vigilance rouge pour "vents violents" samedi à partir de 5h00 et jusqu'à 13H00. La Gironde et la Charente-Maritime sont également placées en alerte orange pour "vagues-submersion".

Seize départements du Sud-Ouest, du Centre et Centre-Est - Allier, Cher, Corrèze, Creuse, Dordogne, Indre, Indre-et-Loire, Landes, Loire, Puy-de-Dôme, Deux-Sèvres, Vendée, Vienne, Haute-Vienne, Nièvre, et Saône-et-Loire - ont été placés en vigilance orange pour "vents violents". 

Sur le littoral, Météo-France prévoit des rafales atteignant rapidement "130 km/h sur les côtes des Landes et du sud Gironde", et variant entre "140 et 160 km/h sur la côte nord Gironde et la côte Charente-Maritime".

Parallèlement, de fortes vagues de l'ordre de 8 à 10 mètres sont attendues. Cependant, les petits coefficients de marée (61) "vont pondérer l'impact vagues/submersion sur le littoral", précise Météo-France, qui prévoit un phénomène "bien en-dessous" de la tempête Xynthia de 2010.

Dans les terres, en Charente-Maritime et au nord de la Gironde, "les rafales atteindront en première partie de matinée 130 à 150 km/h". Dans le sud de la Gironde et l'ouest des Landes, "les rafales seront comprises entre 100 et 120 km/h".

Dimanche, une troisième tempête de moindre intensité, Marcel, est également attendue sur la côte atlantique, avec des vents de 100-110 km/h.

plus
plus