Témoignages : ils ont vécu les tempêtes de 1999

FRANCE 2

Mercredi 25 décembre, la météo est clémente. Pourtant il y a 20 ans, en décembre 1999, en 48 heures, deux tempêtes d'une violence inouïe s'abattaient sur la France faisant 92 morts et de nombreux dégâts.

Dans les zones les plus touchées, le souvenir est intact. Baptisée "la tempête du siècle", en 1999 deux ouragans se succèdent. Lothar dans la nuit du 25 au 26 décembre, puis Martin le 27 décembre 1999. Plus de trois millions de foyers sont privés d'électricité. Les vents violents jusqu'à 200 kilomètres heure par endroit, font 92 morts et plus de 10 milliards d'euros de dégâts.  

À l'extérieur c'est le chaos

C'est une catastrophe restée gravée dans les mémoires. "Il était vers 6 heures du matin, ça m'a réveillé. Et d'un seul coup j'ai vu un arbre qui a coupé la route, alors j'ai commencé à m'inquiéter. Et ça tombait de partout", explique un témoin de la tempête. À l'extérieur c'est le chaos, de la taule, des cheminées, des planchers, tout était par terre. En 1999, une cellule de crise est ouverte à la mairie. La tempête a marqué les esprits et le paysage aussi. 13% des forêts françaises sont décimées.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne