Pyrénées-Orientales : les conséquences à retardement de la tempête Gloria

France 2

La tempête Gloria a laissé derrière elle de gros dégâts. Dans les Pyrénées-Orientales, une route s'est à la fois soulevée et effondrée. Elle est désormais complètement impraticable et fermée à la circulation. Problème, c'est un axe très fréquenté. Des élus appellent à la mobilisation.

Le bitume est fracturé, la chaussée soulevée comme des vagues. Dans les Pyrénées-Orientales, la nationale 116 est coupée pour au moins trois semaines. C'est la conséquence à retardement du passage de la tempête Gloria, qui a endommagé un canal d'irrigation. Les afflux d'eau ont déstabilisé tout le massif. Aucune réparation n'est possible pour l'instant. "C'est une question d'évolution de la situation", précise le préfet.

Des détours importants pour accéder aux stations de ski

Habituellement très fréquentée, cette route relie Perpignan à la montagne et aux stations de ski. D'autres voies d'accès sont possibles, mais elles impliquent des détours importants. Une mauvaise nouvelle pour les skieurs, à la veille des vacances d'hiver de la zone C. "C'est une heure et demi de trajet en plus, et la route n'est pas toujours bonne", explique le directeur de la station de Font-Romeu, qui craint de perdre 20% d'activité. Les professionnels et les élus réclament des mesures d'urgence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne