Pluies et inondations dans six départements du Sud : des routes coupées et deux campings évacués

Une voiture face à la montée des eaux, sur une route entre Montpeller et Saint-Jean-de-Védas (Hérault), mardi 22 octobre 2019. 
Une voiture face à la montée des eaux, sur une route entre Montpeller et Saint-Jean-de-Védas (Hérault), mardi 22 octobre 2019.  (MAXPPP)

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a lancé mardi un appel "à la plus grande prudence et au respect des consignes" préfectorales et municipales.

Le sud de la France est en alerte, mardi 22 octobre. Des routes ont été coupées dans les Pyrénées-orientales et un camping évacué dans l'Aude, deux des six départements du sud de la France placés - avec l'Andorre - en vigilance orange pour pluies et inondations jusqu'à mercredi soir. 

L'Aveyron, le Gard et le Tarn ont rejoint en fin d'après-midi les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Hérault et la principauté d'Andorre, en alerte depuis mardi matin. Les trois départements littoraux sont également en vigilance orange pour des vagues submersion. "Les orages pourront (...) s'accompagner de phénomènes violents tels que de très fortes rafales de vent, des chutes de grêle, et d'une forte activité électrique", redoute Météo France, tandis que le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a lancé mardi un appel "à la plus grande prudence et au respect des consignes" préfectorales et municipales. 

Dans les Pyrénées-Orientales, cinq départementales ont été coupées essentiellement sur le littoral, après l'inondation des rues menant au front de mer dans la commune de Saint-Cyprien, selon la préfecture. Dans l'Aude, la préfecture a annoncé l'évacuation, en fin d'après-midi, des résidents du camping Le Pavillon à Sigean, hébergés dans un gymnase. Un autre camping a été evacué sur la même commune, selon franceinfo, citant la préfecture. 

Le pic attendu entre 2 heures et 5 heures 

Les préfectures des Pyrénées-Orientales et de l'Aude ont activé leur Centre opérationnel départemental, mobilisant respectivement 246 et 340 sapeurs-pompiers, la Sécurité civile a déployé un dispositif comptant 90 sapeurs-pompiers, 70 sapeurs-sauveteurs et trois hélicoptères. Dans ces deux départements, le pic du phénomène est attendu entre 2 heures et 5 heures dans la nuit de mardi à mercredi.

La préfecture des Pyrénées-Orientales a mis en garde contre des cumuls de précipitations attendus "de 100mm à 150mm de manière généralisée et jusqu'à 200 mm de façon localisée", ainsi que des "vagues de 3 à 5 m attendues sur le littoral".

Dans l'Aude, l'épisode a "commencé plus tardivement que prévu", avec en fin d'après-midi des cumuls de 25 à 30mm, selon la préfecture. Des images montrant une inondation dans la commune de La Palme a été partagée sur les réseaux sociaux. 

Deux cours d'eau, la Cesse et la Berre qui se jette dans la commune littorale de Port-la-Nouvelle, ont été placés en vigilance orange pour crues. Le Gard sera touché plus tardivement.

Les cumuls prévus sur l'ensemble de l'épisode sont de l'ordre de 100 à 150 mm généralisés, localement 200 à 250 mm.

Vous êtes à nouveau en ligne